La compagnie a pour but de diffuser des spectacles vivants et audiovisuels. Oui, mais pas seulement.

 

Être "La Compagnie De Trop" est avant tout un constat, celui que nous nous sommes créé dans un univers artistique déjà surchargé de constellations associatives professionnelles. Les théâtres qui y sont joués sont tous différents.

 

Notre théâtre, nous le voyons avant tout comme un vecteur d'histoires porteuses de valeurs. Pour nous, le théâtre est un conte.

 

Chacune des histoires que nous jouons est écrite et mise en scène autour d'une valeur forte moteur de la vie. Ainsi, nous ne jouons jamais dans le but simple de faire rire ou d'attirer les foules. Venir voir un de nos spectacles, c'est venir assister à une tranche de vie extraordinaire, c'est vivre une aventure, c'est ouvrir un livre et y plonger à corps perdu. C'est un théâtre qui se dévore des yeux et de l'esprit avec un appétit féroce, jamais indigeste, mais toujours vivant. 

 

"Trop penser fait rêver", le "trop" exprime "la limite dépassée". Notre ligne artistique ne s'éloigne jamais de cette envie d'exprimer le débordement du réel vers l'imaginaire, de permettre au spectateur de franchir le seuil de la réalité qui mène à la fiction et ce franchissement ne peut se faire autrement qu'en stimulant la curiosité. Nous ne prenons pas par la main celui qui assiste à nos histoires, il doit franchir le seuil par lui-même car nous ne sommes que des stimulateurs. Nos spectacles se construisent dans le but de n'avoir jamais un public consommateur, mais bel et bien un public curieux de ce qui se passe de l'autre côté du trou de la serrure.

Fondateurs

Caroline Ribot

 

 Comédienne. Joue depuis toute petite et pas prête à arrêter. Mais venez nous voir, on parlera de moi si vous voulez.

 

En savoir plus ?...

Quentin Métrop

 

Acteur, réalisateur, gône. Après avoir décroché une licence en communication avec spécialité création audiovisuelle, je choisis de m'orienter vers la vraie création et l'art plutôt que le commerce et les plans marketing. Je rencontre Dorian Pillot le jour même de mon audition pour intégrer l'Acting Studio. Après deux ans de formation et de représentations, j'explore plusieurs panels de rôles (j'incarne le juré n°9 dans 12 Hommes en colère, Benvolio dans Roméo et Juliette, le général Irrigua dans un Fil à la patte, Christophe Sly dans la Mégère apprivoisée, Henry dans Sallinger...) qui ont déclenché mon amour des planches. Créer une compagnie afin de mener à bien des projets de qualité et les défendre comme ils le méritent, s'imposait comme l'évidence. J'aimerai, à terme, me tourner vers le cinéma et le format série parce que l'audiovisuel c'est bien chouette aussi.

 

En savoir plus ?...

Dorian Pillot

 

Auteur, metteur en scène et acteur. C'est en Picardie, plus précisément dans l'Aisne que mon chemin vers la scène commence. Quelques compétences d'animateur et un gros imaginaire m'ont amené à travailler pour des troupes amateurs et des collectivités en qualité d'intervenant théâtre et metteur en scène. Mais au bout d'une année, l'envie d'une véritable technique se manifeste et Lyon devient la ville où tout est possible. C'est à l'Acting Studio que je rencontre dès l'audition Quentin Metrop puis Caroline Ribot, partenaires de projets et d'idées. Après deux années d'investissement et des pièces comme "12 hommes en colères" de R. Rose ou "Loch Ness", monter une compagnie et continuer semblait être la meilleure des choses à faire.

 

En savoir plus ?...

Membres

 

MCM, MLC, Jean Flaux, Léo Tasserit, Thomas Giraud, Titouan Bodin, Pierre Daverat, Margaux Peycelon, François Ansieau, Maxence Lemarchand, Mathieu Hoarau, Rodolphe Wuilbaut, Jean-Charles Vallet, Valérian Moutawe, Medhi Benyahia, Léna Dia, Hugo Halet, Chloé Suzini, David Peyron, Fabrice Bruard, Sarah M'rah, Titouan Bodin, Alis Guquet, Matthieu Serrano, Estelle Couret, Raoul Griot, Marie Ayora.

 

 

Bureau

Présidence : Aymeric Riché

Trésorerie : Kévin Bollack