Dorian Pillot, réalisateur des courts métrages du 8 mars.

Festival Essenti'Elles, Vénissieux.

Dans le cadre de la journée des droits des Femmes du 8 mars 2018, LCDT est intervenu afin de réaliser 3 courts métrages avec les structures de la ville de Vénissieux. Deux mois d'interventions autour du théâtre, du cinéma et de la question de la femme afin de produire trois œuvres complémentaires. Le travail, salué par la ville et les associations de quartiers, a su proposer une autre vision de la femme au sein de notre société. 

 

 

Mika, le robot

 

 

Pitch : (5 min)

 

Et si on déversait tous nos clichés sur les garçons et les filles sur un nouveau genre ? Mika le robot va

vous faire vivre une sortie où il n’est considéré comme rien d’autre qu’un robot. Transposez Mika

dans la peau d’une fille seule face à que des garçons ou le contraire et vous aurez toute la dimension

du projet des jeunes de Parilly et Moulin à Vent.

 

Elle(s)

 

 

Pitch : ( 10min)

 

Une vision personnelle, intime et sincère des habitants de Vénissieux sur les Femmes, la société, la

famille et leur place dans la société. Au-delà des âges, des milieux sociaux et des genres, la Maison de

Quartier Darnaise s’est inspirée du travail de Yann Arthus Bertrand sur « Human » pour eux-aussi

s’exprimer face à la caméra…

 

#Fières ou SPORTS

 

 

Pitch : (1’15 min)

 

Quatre filles, quatre sports, mille doutes. Resteront-elles dans les vestiaires ou rentreront-elles sur le

terrain ? Les quatre guerrières de Pyramide nous prouvent qu’une fille, c’est aussi une sportive fière.

 


Les films ne sont disponibles qu'au sein des maisons de quartier ou par lien privé.